Pour les ouvrants (volet, portail)

Documentation eedomus

Sommaire

Ouverture de portail ou de porte de garage

Vous pouvez ajouter une commande par eedomus si votre moteur de portail dispose d'une entrée adaptée.

La plupart des morteurs de portail disposent de ce type d'entrée (type contact sec).

Pour générer une entrée contact sec (c'est en général une impulsion, et non un contact prolongé), vous pouvez utiliser par exemple :

  • un relais Fibaro ou Qubino (Z-Wave), en configurant le paramètre 3 pour générer des impulsion (voir doc).
* Vous pouvez plutôt utiliser un relais double, ex:Fibaro(FGS221) pour piloter 2 entrées (en général : ouverture partielle / ouverture totale).
* Il existe des relais radios en 220 Volt AC ou en 12 ou 24 Volt DC.

Ensuite, vous pouvez ajouter une télécommande ou un interrupteur à piles (associé seulement à la box, puis ajouter une règle qui va enclencher le contact sec dès que l'interrupteur est appuyé).

Ouvert ou fermé ?

C'est en général la même impulsion qui sert à ouvrir ou fermer le portail. Quand on est à distance, on ne sait plus forcément dans quel état est le portail. La meilleure solution pour y pallier : 1 caméra (voire un capteur d'ouverture).

Lors de l'installation du portail

En général, un câble pour commande du portail est déjà présent pour ce contact sec (depuis un interphone dans la maison). L'IPX800, placé dans la maison, peut utiliser ce câblage vers le portail.

Pour un automatisme tel qu'un portail, une liaison filaire est préférable à une liaison radio (sauf s'il s'agit d'une option, et qu'il existe déjà une autre manière d'ouvrir le portail).

Exemples

Des exemples sont disponibles dans les guides pratiques : Guides pratiques

Pour les portails Came, regarder la documentation du contrôleur ZA3N (exemple : contact sec 24 volt continu entre 2 et 3).
Pour les portails Faac, regarder la documentation (contact 24 volt).

Ouverture des volets

Le système eedomus permet de centraliser la commande des volets roulants. La commande peut ainsi être :

  • centralisés
  • déportée (vous pouvez ouvrir à distance, même à des centaines de km, avec votre smartphone)
  • automatisé (suivant les horaires du jour, du soleil)

Déport des commandes par relais radio

Pour motoriser des volets roulants, il faut tout d'abord que chaque volet soit équipé d'un moteur tubulaire.

Le moteur pourra être commandé par un relais adapté aux moteurs (type Fibaro FGR-222 qui permet de commander quasiment tout type de volet. Voir sa notice, voir les autres modèles Périphériques Module volet roulant dans différentes technologies).

Nous conseillons l'installation du relais dans un interrupteur filaire à côté du volet (un prenant soin que la phase et le neutre soit disponible au niveau de l'interrupteur). Vous disposerez à la fois :

  • d'une commande locale, manuelle,
  • et d'une commande par le système eedomus (smartphone, PC, agenda, coucher de soleil).


Nota : le niveau des ouvertures partielle est parfois délicat à régler, il dépend du moteur du volet.

Exemple par Planete Domotique

Installation lors de la construction

S'il fallait choisir un câblage lors de la construction, nous conseillons de ramener tous les départs au niveau d'un interrupteur central ou d'un tableau électrique (par étage par exemple).

Il sera ainsi plus aisé d'utiliser une commande radio (Z-Wave), un relais commandé (IPX800).

Sonnette - Carillon

En complément des ouvrants, vous pouvez utiliser une sonnette communicante (marque Everspring), composée d'un bouton poussoir et d'un carillon. Lorsque vos visiteurs appuient sur le bouton poussoir, le carillon sonne, mais la box eedomus récupère cette information, et peut vous prévenir à distance.

Vous pouvez également équiper votre sonnette actuelle d'un Fibaro Universel (qui transmet le contact sec au système actuel et en informe eedomus).

Modes de pilotage et d'automatisation

Une fois la commande mise en place, vous pouvez commander l'ouverture/fermeture de l'ouvrant :

  • par smartphone (avec les appli iPhone, Android, ou le site web mobile)
  • par télécommande (Z-Wave)
  • par calendrier (jour de la semaine, heure), en utilisant par exemple la programmation Planification
  • au coucher/lever du soleil (vous pouvez suivre le guide suivant)

Incompatibilité des protocoles radios et modules d'adaptation

Vous pouvez utiliser du matériel de toute marque tant que l'installation est filaire et respecte les mêmes tensions/ampérage.

Attention, si vous utilisez un système radio propriétaire d'un fabricant (les noms suivants sont des marques déposées/enregistrées : RTS de Somfy, IO-Homecontrol de Somfy Velux ..., ID de Bubbendorf, X2D de Delta Dore, profil Zigbee privé de Legrand, AWS de Avidsen - Blyssbox, Yokis), il ne sera pas possible d'intégrer le système, sauf utilisant une connexion filaire.

Edit 2014 : la nouvelle version RFXCOM LAN apporte une compatibilité étendue RTS-RFY (voir sur leur site).
Edit 2015 : la compatibilité IO-Homecontrol est possible avec un équipement intermédiaire KLF-050

En effet, si le système dispose d'une commande en partie filaire (par des interrupteurs déjà posés, ou bien par des borniers au niveau du moteur), il est alors possible d'ajouter un relais Z-Wave radio (type Commande de volets roulants (FGR221)) à encastrer derrière les interrupteurs filaires propriétaires.

A vérifier : La présence de la phase et du neutre au niveau de l'interrupteur est nécessaire.

Si vous en avez la possibilité, demandez un interrupteur filaire, éventuellemnet en hauteur près du volet, avec Phase/Neutre à proximité. Si la télécommande tombe par terre et se brise, cela sera toujours utile pour piloter les volets directement.

En revanche, les systèmes pourront fonctionner sur le même lieu, même si la même fréquence radio est utilisée (868MHz pour le Z-Wave en Europe). Les risques d'interférence sont très faibles.

Précisions techniques

Pour automatiser l'ouverture d'un volet, portail, porte de garage, il faut connaître le mode de commande du moteur :

  • courant pour ouverture, courant pour fermeture (12 Volt, 24 Volt, 220 Volt, ampérage), souvent pour les volets
  • impulsion ouverture, impulsion fermeture
  • impulsion unique (souvent pour les portails)

Il est préférable de gérer l'impulsion au niveau du relais (plutôt que de réaliser une macro ou une règle sur la box eedomus). L'impulsion est en effet plus réactive (<1 seconde paramétrable) et plus fiable (en cas de perte du second paquet radio).

Il est important de toujours prévoir un débrayage manuel (le plus manuel possible) pour l'ouverture du système en cas de panne (de courant, panne de réseau informatique, etc...).

L'ouverture partielle des volets nécessite souvent une calibration (une reconnaissance des niveaux haut et bas). Cette calibration dépend à la fois du fonctionnement du moteur (surtension, butée, coupure) en bout de course et du module qui va commander le moteur. Ce fonctionnement intermédiaire peut être difficile à configurer. Si ce mode partiel est fondamental pour le besoin, nous vous invitons à vous informer au préalable auprès de vos fabricants/distributeurs ou sur les forums sur ce type de moteur/module.

Précaution

En cas d'ouverture à distance (portail notamment), il est important que le moteur dispose de sécurité (anti-écrasement).
Nous vous invitons également à utiliser une caméra pour pouvoir vérifier s'il n'y a personne et si l'ouvrant est bien fermé/ouvert.

Ordre suggéré des opérations

Les opérations sur les volets roulants sont suggérés dans cet ordre :

  1. Inclusion du module
  2. Branchement avec la commande du moteur
  3. Paramètre mono-stable (impulsion) ou bi-stable (voir paramètres Z-Wave spécifique au module), suivant ce que chaque constructeur utilise
  4. Vérification du fonctionnement avec l'interrupteur et la box
  5. Etalonnage du module (voir paramètres Z-Wave spécifiques au module)

Nota: L’étalonnage consiste à calculer le % d'ouverture sur la hauteur du volet roulant.